top of page
PAGE_cnv.jpg

"Ecouter les notes de la pluie

Pour entendre le "LA"

Chanter le vent

Pour danser la vie"


Lise

Photo : © Jean-Pierre Pepke

STAGES

AUTRES STAGES  :  Au Cœur de Soi

LA COMMUNICATION NON VIOLENTE (CNV)

La CNV c’est quoi ? 
 

Marshall Rosenberg  le créateur de la CNV :
Dès son jeune âge Marshall a été confronté à la violence. Cela fit naître en lui un désir de comprendre les causes de la violence et ce qui pourrait être mis en place pour l'éviter. En même temps que ses études en psychologie et l’obtention de son diplôme de psychologue clinicien, il étudia auprès de Carl Rogers, père du mouvement humaniste. Il continue de mener des recherches pour identifier les mécanismes qui mènent à la violence. C’est à partir de ses observations qu’il mit en lumière des manières de penser, de s’exprimer, de communiquer et d’influencer qui réduisent la violence et font fleurir de bonnes relations. Il incorpora ce qu’il avait appris dans un processus qu’il appela la Communication Non Violente.

 

Qu’est-ce que la Communication Non Violente - CNV ?
Non violente vient du mot sanskrit « ahimsa » qui veut dire une manière d’être au monde qui soit non nuisante. Voilà l’esprit de la CNV : une façon de vivre qui ne nuise pas, ni à soi, ni à l’autre, ni au monde, mais au contraire qui soit productive, créative, accueillante et ouverte sur le nouveau. Validé par les dernières recherches en Neurosciences sociales et affectives, le processus de Marshall Rosenberg est un outil très pragmatique qui : 
     - Nous enseigne comment communiquer pour vivre des relations fondées sur le respect et la confiance.
     - Nous donne des clés de compréhension de notre fonctionnement en tant qu’être humain.
     - Nous propose une trame pour rester dans un échange constructif.
     - Nous invite à cultiver la connexion à l'autre avant de trouver des solutions. 
     - Nous soutient dans le développement d’un climat de confiance, de solidarité et de coopération au sein des           équipes.
     - Nous permet de créer une société où les besoins de tout le monde puissent être pris en compte.
Voilà quelques uns des bienfaits de ce processus qui est un art de vivre avec soi et  avec les autres.



Comment je suis venue à la CNV ?

Depuis toute jeune je savais bien écouter, je savais également exprimer ma joie, ma gratitude et j’avais des relations amicales harmonieuses. Mais lorsqu’il fallait exprimer mes émotions lors d’un conflit ou exprimer mes idées qui pouvaient être différentes de celles d’un groupe, je me sentais démunie. Je me fermais, je ne disais rien, je pouvais bouder ou partir (stratégie d’évitement). Mon corps souffrait en ces moments là et je me sentais emprisonnée dans mes schémas mentaux. 
La CNV fut pour moi une vraie révélation; finalement je trouvais un processus qui me permettait d’exprimer mon inconfort, mes différences, mes désaccords sans rejeter l’autre ou me sentir rejetée. Ce fut tout un apprentissage et cet apprentissage n’est pas terminé. 
Avec le temps j’ai saisi le bénéfice des conflits  qui permettent aux protagonistes (s’ils ont bien sûr l’intention d’être vrais, sincères et authentiques et de vouloir comprendre l’autre) d’aller plus loin dans la création d’une relation plus harmonieuse, plus honnête. Mon  couple est un exemple concret de tout le chemin d’évolution  que nous parcourons depuis plus de 15 ans.  
Par la suite je suis devenue formatrice à l'école des médiateurs CNV. Pendant plus de 7 années, avec mes collègues Annie Gosselin, Béatrix Piedtenu, Geneviève Bouchez Wilson et Nathalie Simonet, nous avons formé maintes personnes à la médiation. Cette école fut aussi pour moi un autre creuset d’évolution.


J’ai toujours beaucoup de joie à transmettre la CNV  et quand je vois les personnes vivre une transformation profonde et durable, cela donne vraiment du sens à ma vie.

PHOTOS_ILLUSTRATION_003.jpg

Photo : © Jean-Pierre Pepke

Les différents modules :
La transmission de la CNV s'effectue au travers différents stages, en commençant par les 3 modules de base et peut se poursuivre par les modules d'approfondissement. 
Voici le programme et les objectifs pédagogiques pour chacun des stages :

 

                                                                       MODULES DE BASE
 

+ MODULE 1 : Acquérir les éléments de bases du processus
     - Découvrir les bases et l’intention du processus de la CNV qui est la relation avant tout.
     - Identifier les mécanismes qui favorisent ou entravent les relations.
     - Clarifier ce qui se passe en nous.
     - Découvrir et expérimenter la notion fondamentale de besoin humain. 
     - Expérimenter les 4 étapes du processus : observation, sentiment besoin et demande.
     - S’entraîner à exprimer sa gratitude.


+ MODULE 2 : Apprendre à écouter l’autre dans le respect de soi.

     - Continuer à développer notre capacité à clarifier ce qui se passe en nous (auto-empathie).
     - Apprendre à formuler des demandes qui sont claires et concrètes.
     - Différencier l’empathie des autres habitudes d’écoute (conseil, sympathie, etc.).
     - Développer notre capacité à écouter ce qui se passe chez l’autre avec empathie.
     - Accueillir un message difficile tout en gardant le lien avec soi et l’autre.
     - S’exprimer avec authenticité et bienveillance en parlant de ce que l'on vit.


+ MODULE 3 : Approfondir notre pratique du dialogue  en conjuguant bienveillance et honnêteté.

     - Pratiquer le dialogue  en alternant expression authentique de ce que je vis  et écoute empathique de ce que 
       vit l’autre.
     - Acquérir une dextérité à vivre un dialogue respectueux de soi et de l’autre.
     - Approfondir auto-empathie et empathie envers l’autre.
     - S’entrainer dans un contexte sécurisant à rencontrer des situations inconfortables.
     - Continuer à pratiquer l’expression de la gratitude et la réception de la gratitude.


                                                                  - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

                                                          MODULES D’APPROFONDISSEMENT  

+ L’AUTO EMPATHIE, vers une présence responsable : la capacité à se mettre à l’écoute de soi.

     - Développer une présence à soi-même qui permet d’être de plus en plus vrai et authentique en toute 

       situation.
     - Mettre l’accent sur la reconnaissance de nos besoins comme tels, jusqu’à en goûter la plénitude.
     - Clarifier ce qui est en jeu à l’instant, accueillir notre émotion pour nous permettre de retrouver nos ressources.
     - Reprendre sa responsabilité en s’exprimant honnêtement.
     - Permettre de nous libérer de nos attentes et rendre possible un véritable dialogue en prenant en compte
       l’autre autant que nous-mêmes.

+ LA COLERE AU SERVICE DE LA RELATION : Expérimenter et intégrer une utilisation spécifique de la colère qui permette de lui donner une place acceptable, constructive et efficace.

     - Découvrir ce qui provoque la colère.
     - Apprendre à décrypter les pensées qui stimulent la colère.
     - Explorer les besoins insatisfaits qui en sont à l’origine.
     - Apprendre à s’exprimer d’une manière respectueuse de soi, des autres et du contexte, et de façon

       constructive.
     - Accueillir la colère de l’autre sans la prendre contre soi, en accompagnant la transformation au service de la 
       relation. 


+ VERS L'ACCUEIL BIENVEILLANT DES PARTS DE SOI : Pratiquer l'écoute profonde et bienveillante des parts de soi, entendre leur vécu, leurs peur, résistance, leur besoin pour retrouver la paix , l'harmonie et l'unité intérieure

     - Aller à la rencontre des parts de soi qui se manifestent devant un choix, une décision à prendre.

     - Identifier chaque part en présence par l'écoute du dialogue intérieur.

     - Apprendre le processus de médiation entre les parts de soi.

     - Clarifier le vécu et besoin de chaque part.

     - Développer une écologie intérieure en faisant émerger un ou des accords au service des besoins de chaque

       part


+ SAVOIR DIRE NON ET RECEVOIR UN NON : Poser clairement ses limites dans l’intention de se respecter et d’être en accord avec soi-même tout en prenant soin de la relation.

     - Explorer les freins qui nous empêchent de dire non. 
     - Préserver les besoins, les envies et les valeurs qui nous sont chères en nous positionnant clairement. 
     - Clarifier et accueillir ce qui se passe en soi quand nous recevons une demande à laquelle nous avons envie de
       dire non.
     - Repérer les freins qui nous empêchent de dire non et les conditionnements liés à la demande.
     - Exprimer un non, tout en restant en lien avec notre interlocuteur.
     - Sortir des « obligations » de faire, des « je dois » pour trouver plus de liberté et de plaisir au quotidien.
     - Entendre un non comme une opportunité de dialogue avec l’autre et d’approfondissement du lien.
     - Étendre notre créativité pour danser avec les besoins mutuels.
     - Gagner en conscience de soi tout en étant en lien avec autrui, en assertivité et estime de soi.

+ TRANSFORMER LES CROYANCES LIMITANTES : Identifier les croyances transmises dès notre jeune âge qui nous limitent maintenant dans notre vie d’adulte, les remercier pour ce qu’elles nous ont permis de faire et choisir de croire à ce qui participe à notre épanouissement.  

     - Identifier les croyances que nous portons et qui peuvent être héritées de notre éducation, notre

       environnement familial, social ou culturel.
     - Comprendre comment et pourquoi elles se sont construites.
     - Reconnaître en quoi elles nous ont été utiles.
     - Identifier comment elles nous freinent et ce qu’elles entravent aujourd’hui.
     - Comprendre le processus de transformation des croyances.
     - Accueillir le deuil des besoins insatisfaits pour les transformer afin de gagner en liberté et en paix.
     - Choisir de nouvelles croyances au service de notre vie et de nos relations.

+ LA PUISSANCE DE LA GRATITUDE : La CNV ne sert pas seulement à résoudre les conflits, elle sert aussi à dépasser notre pudeur d’exprimer notre gratitude.

     - Ressentir la différence entre gratitude sincère et compliment, besoin d’appréciation et recherche

       d’approbation.
     - Dépasser les réticences à dire ou recevoir de la gratitude.
     - Pratiquer la démarche d’expression et de réception de la gratitude.
     - Formuler des appréciations, de la gratitude à autrui de manière simple et sincère.
     - Se donner de la reconnaissance et ainsi nourrir l’estime de soi et l’autonomie.
     - Apprendre à recevoir les appréciations d’autrui.

Page_web_Logo_CNV-logo-noir.jpg

 Mes prochains stages "CNV" 
>
Calendrier, inscription, infos pratiques

Photo : © Jean-Pierre Xxxxxx

bottom of page